top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurOstéopathe île de Nantes

L'Ostéopathie et la mâchoire



Cette semaine j'ai effectué une nouvelle formation au CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EN OSTÉOPATHIE ET THÉRAPIES MANUELLES avec Isabelle Hue chirurgien dentiste et ostéopathe au Québec sur l'ostéopathie et la médecine dentaire.

Cela m'a permis d'acquérir de nouvelles compétences.


Voici un résumé de la formation:


Ce séminaire en présentiel vous propose de mieux comprendre les dents et la fonction occlusale. Nous les envisagerons à travers le développement du crâne, les fonctions de la bouche et de la face. Il donnera aux praticiens des outils plus précis selon l’âge du patient et la thérapie dentaire envisagée. L’ostéopathe sera plus à même de comprendre le langage dentaire et de créer des ponts avec les chirurgiens dentistes en étant capable de définir quelle sera la priorité de traitement pour chaque cas particulier de patient.

Vous irez de la prévention des troubles orthodontiques chez les tous petits, aux traitements des dysfonctions des ATM et à l’accompagnement des chirurgies dentaires et maxillo-faciales. Selon le caractère aigu ou chronique des dysfonctions, vous aborderez comment vous intégrer dans un plan de traitement et vous vous familiariserez avec les différentes techniques utilisées en médecine dentaire. L’influence de l’âge du patient (du bébé au sénior) conditionne le raisonnement diagnostique et la thérapie conjointe appliquée.

Ce post-grade animé par Isabelle Hue vous permettra de (mieux) :

  • Écouter et interpréter le motif de consultation des problèmes de mâchoire en ostéopathie

  • Savoir mener une anamnèse spécifique et l’intégrer dans le raisonnement ostéopathique

  • Apprendre à observer la bouche du patient pour distinguer une occlusion physiologique d’une malocclusion

  • Comprendre la dynamique occlusale et son intégration dans les principales fonctions oro-faciales (succion/déglutition; respiration; mastication; phonation)

  • Apprendre à distinguer la fonction de la dysfonction

  • Etablir des relations avec la dynamique crânienne, la posture cervicale et générale

  • Appliquer le raisonnement selon qu’il s’agisse d’un bébé, d’un enfant ou d’un d’adulte

  • Être capable de distinguer l’historique dentaire par l’observation

  • Développer des tests pour articuler la priorité de traitement et déterminer s’il est préférable pour le patient de le traiter en 1er ou s’il est plus opportun de le référer

  • Comprendre la dentisterie de reconstruction, les techniques orthodontiques, les plaques occlusales et les techniques de chirurgies (implants, chirurgie dentaire ou maxillo-faciale)

  • Apprendre des exercices complémentaires pour participer à l’éducation des fonctions erronées

  • Définir ce qu’est une parafonction comme le bruxisme ou la succion du pouce

  • Apprendre à distinguer les objectifs court terme, moyen et long terme du plan de traitement selon l’âge du patient.

Objectifs opérationnels

A l'issue de la formation, le/la stagiaire sera capable de :

  • Distinguer une occlusion physiologique d’une malocclusion

  • Expliquer la dynamique occlusale et son intégration dans les principales fonctions oro-faciales (succion/déglutition; respiration; mastication; phonation)

  • Réaliser des tests pour articuler la priorité de traitement et déterminer s’il est préférable pour le patient de le traiter en 1er ou s’il est plus opportun de le référer

  • Donner des exercices complémentaires à ses patients pour participer à l’éducation des fonctions erronées

  • Expliquer la dentisterie de reconstruction, les techniques orthodontiques, les plaques occlusales et les techniques de chirurgies (implants, chirurgie dentaire ou maxillo-faciale)

  • Fixer les objectifs court terme, moyen et long terme du plan de traitement selon l’âge du patient.


Isabelle Hue est chirurgien-dentiste et ostéopathe DO (mOQ). Titulaire d’un doctorat obtenu en 1981 à l’université de Paris Diderot (Paris VII), elle poursuit sa formation jusqu’à l’obtention d’un CES en Physique et chimie des biomatériaux, en parodontologie, complété par un diplôme hospitalier d’implantologie dentaire. Elle a exercé la chirurgie dentaire pendant 19 ans (1980-1999) en France.

Elle a étudié l’ostéopathie à la MTM en France, puis au COQ (Centre Ostéopathique Québec) et exerce l’ostéopathie à Montréal depuis 2000.

Sa double expérience professionnelle lui a permis de mieux comprendre les difficultés complexes rencontrées au niveau de la sphère buccale, tant par les chirurgiens-dentistes que par les ostéopathes et comment la complémentarité de ces deux professions peut contribuer à améliorer les résultats cliniques et le confort du patient.

Depuis 2006, elle enseigne au Québec et à l’étranger, sous forme d’ateliers, de séminaires ou conférences auprès des deux professions.

Elle partage ainsi une vision clinique des problématiques dentaires et oro-faciales et aborde la place de l’ostéopathie dans 4 axes thérapeutiques principaux : occlusion, orthodontie, chirurgie dentaire ou maxillo-faciale et parafonctions.

Au fil de sa carrière, Isabelle s'est également formée en Kinésiologie Appliquée et Brain Gym® (IFKA, 1996, France), à la Réorganisation neuro-fonctionnelle, Méthode Padovan (1998; Québec) et à l'Autogenic Functional Balancing® avec N. Sergueef (1998-2000; Chicago-USA).


Source:


244 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page